Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais des sentiments de peur et de rejet...

Publié le par Stéphane GOMEZ

Mais des sentiments de peur et de rejet...

Madame la Maire,

Chers collègues,

Mesdames, Messieurs,

 

Lors de ce conseil municipal, il a été fait référence aux résultats des élections [régionales] de dimanche dernier. Chacun peut bien sûr selon ses préférences partisanes tirer l'analyse qu'il souhaite, mais ces élections furent marquées d’un phénomène majeur : la poussée d'un parti que nous ne considérons pas, nous, Socialistes et Républicains, comme faisant partie du pacte républicain, c'est-à-dire c'est ensemble de relations et d'interactions que nous partageons autour d'un certain nombre de valeurs communes, au-delà des débats partisans qui, naturellement, dans le jeu politique et démocratique nous opposent.

 

Dans ce cadre, ce résultat nous dit pour nous que les oppositions entre les uns et les autres sont aujourd’hui le ciment de notre société. Ce n'est plus le lien social et le vivre ensemble qui prend le dessus mais des sentiments de peur et de rejet de l'autre qui favorisent le repli social plutôt que le lien social.

 

Dans ces circonstances, il revient à chacun et à chacune, individuellement, d'être à la hauteur dans ses discours mais aussi dans ses attitudes et dans ses pratiques.

 

Même si dans notre ville de Vaulx-en-Velin nous n'avons pas connu le même phénomène électoral, le Parti Socialiste arrivant nettement en tête, ces résultats plus que jamais nous consolident dans la nécessité de ce plan [le Plan de Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et les Discriminations] contre les replis car nous sommes persuadés que c'est en disant les choses que nous déconstruirons les préjugés et que nous permettrons de faire reculer les logiques d’amalgame. Il faut savoir mettre des mots pour défaire les maux.

 

Ce plan est important aussi dans la démarche, par sa logique qui n'est pas une logique autoritaire par le haut dans laquelle on serait dans une démarche moralisante, mais qui est bien une démarche qui se construit sur le terrain.

 

Il s'agit de faciliter l'ouverture à l'autre, d'associations qui viendraient sur notre commune découvrir notre territoire et ses habitants mais aussi ouvrir les associations de notre commune sur de nouveaux champs, de nouveaux espaces citoyens et civiques.

 

Il s'agit de rappeler la diversité de notre ville, de son tissu social et de son tissu humain.

 

À ce titre, il faut aussi féliciter ce travail de maître d’orchestre que mène M. CHEKHAB pour faire vivre ce lien social entre associations et habitants pour monter un certain nombre d'actions.

 

Nous nous félicitons aussi de l'engagement de ces associations vaudaises, celles qui ont été citées précédemment quel que soit leur champ : sportif, culturel, social et notamment ici, celles pour lesquelles nous versons un solde : un centre social et l'Espace Projet Interassociatif.

 

Dans une société qui se délite, il nous semble important de réaffirmer un certain nombre de valeurs et d'être à la hauteur individuellement, chacun par ses attitudes, ses postures et ses propos, et plus particulièrement, nous, élus, qui sommes les délégataires de la représentation populaire nous devons, nous, élus, dans ces circonstances nous montrer encore plus fortement dignes des valeurs que nous portons. C’est pourquoi nous soutenons pleinement ce Plan de Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et les Discriminations.

 

Commenter cet article