Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y a-t-il plus beau qu'une école qui s'ouvre ?

Publié le par Stéphane GOMEZ

Y a-t-il plus beau qu'une école qui s'ouvre ?

Ce jeudi 24 mars, sous l'agréable soleil d'un printemps qui rayonne sur notre ville, nous étions nombreux (élus évidemment, mais surtout élèves, enseignants, parents d'élèves, membres des conseils de quartier, militants associatifs,…) à participer à un grand moment : l'inauguration officielle du Groupe Scolaire transitoire René Beauverie (ouvert à cette rentrée scolaire).

 

Cela faisait près de 40 ans qu'aucune nouvelle école n'avait été créée sur Vaulx-en-Velin. Presqu'un demi-siècle durant lequel la population vaudaise s’est accrue sans que les équipements scolaires (comme bien d'autres) ne suivent. Pire : l'ancien exécutif, congédié en 2014, avait même à son bilan la fermeture d’une école maternelle !

 

Nous l'avons dit, nous le réaffirmons : notre majorité, quant à elle, construira des écoles (au Centre, au Sud puis au Village) pour rattraper le retard accumulé et parce qu'on ne bâtit pas une ville sans offrir aux habitants les équipements du quotidien dont ils ont besoin, on ne construit pas une société sans poser les pierres fondatrices de l'avenir de nos enfants.

 

Quel esprit ne se réjouirait pas d'une école publique qui s'ouvre, à moins d'être resté prisonnier de postures dépassées, revanchardes ou claniques ?

 

« Ouvrez une école, vous fermerez une prison » : l'adage de Victor HUGO est connu. Celui d’Abraham LINCOLN l’est moins : « Si vous trouvez que l’éducation coûte chère, essayez l’ignorance ». Le choix politique que nous portons est d’ouvrir des écoles pour fermer les prisons de l’ignorance.

 

La journée fut belle et d'importance comme le souligne les présences, à côté de notre Maire Pierre DUSSURGEY, de la Directrice de l’école, de la Rectrice, du Préfet, d'élus de la Métropole, et, bien sûr, de Renault GAUQUELIN, notre Député, d'Hélène GEOFFROY, Secrétaire d'État à la Politique de la Ville, et de Najat VALLAUD BELKACEM, Ministre de l'Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

Cette double présence ministérielle croisait notre engagement éducatif avec notre projet de ville : on ne fait pas une ville désincarnée, sans équipement, une ville de béton où on dort mais ne vit pas. Ou alors on se condamnerait à recréer les cités dortoirs, celles qui ont échoué. Une ville est un projet humain, fait par et pour les habitants, répondant à leur besoin de proximité et de confiance dans l’avenir.

 

Commenter cet article