Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous avons fait le choix d'aller au plus dans l'esprit de la loi

Publié le par Stéphane GOMEZ

Nous avons fait le choix d'aller au plus dans l'esprit de la loi

Bonsoir Mesdames et Messieurs,

 

Je vous remercie de votre présence. Permettez-moi de vous présenter -pour ceux qui ne les connaitraient pas encore- Monsieur Jalal NADAROU, Délégué du Préfet et représentant de l’État à Vaulx-en-Velin et Madame Yvette JANIN, Conseillère municipale déléguée au Conseil Citoyen. Je suis, quant à moi, Stéphane GOMEZ, 1er Adjoint au Maire et, pour ce qui nous concerne, notamment en charge de la Politique de la Ville.

 

Avant d’échanger avec vous, permettez-moi de vous rappeler que le Conseil Citoyen entend être une instance participative dans le cadre de la Politique de la Ville. C’est une dimension nouvelle qui associe des habitants et des acteurs associatifs et économiques à la réflexion, à l’élaboration et aux choix concernant les quartiers prioritaires. Leurs avis, leur expertise, propositions, viendront nourrir et enrichir le travail commun avec les services de l’État, de la Métropole, de la Ville.

 

 

C’est inscrit dans le contrat de Ville désormais comme une obligation. Il nous paraît comme une évidence que les principaux intéressés participent aux décisions prises.

Pourtant, la mesure est récente. Hélène GEOFFROY, alors parlementaire, avait travaillé sur cette proposition nouvelle de la loi de la Politique de la Ville, dont elle a désormais la charge au Gouvernement.

 

Nous disposons d’un cadre de référence pour constituer et organiser notre Conseil Citoyen Vaudais.

Nous nous en sommes inspirés pour définir sa composition en respectant au mieux la représentativité de chaque quartier QPV de notre ville et en s’appuyant sur l’existence des instances de démocratie participative. Vous pouvez voir que ces quartiers constituent une partie importante du territoire vaudais.

Nous avons fait le choix d'aller au plus dans l'esprit de la loi dite Lamy (du nom du ministre à la Politique de la Ville qui l'a portée), en réservant une place importante au tirage au sort (sur la base la plus large possible, celle des adresses de toutes les personnes résidant en QPV) ; nous avions fait ce tirage en public, dans la salle du Conseil des Ministres, en présence du Ministre à la Politique de la Ville, Patrick KANNER, lors de la signature de notre Contrat de Ville.

Ces habitants tirés au sort forment un premier groupe, auquel se rajoutent celui des acteurs économiques, des associations et des membres des différents groupes de démocratie participative de la commune (Conseils de Quartier et Conseil des Seniors) ; nous avons tenu à la diversité des représentations, avec des membres du Conseil des Seniors à côté de jeunes des 2 lycées de la ville et de la Mission Locale ; et bien sûr, nous avons respecté la parité.

 

Dans cette phase de constitution, nous allons rapidement vous soumettre un pré-projet de charte et de règlement pour bien définir ensemble notre fonctionnement et pouvoir, ainsi, participer à la réflexion autant qu’à la décision lors des étapes importantes de renouvellement urbain qui vont s’engager très vite. J'insiste sur ce dernier point : des représentants du Conseil Citoyen, ceux que vous vous choisirez, participeront aux comités de pilotages de la Politique de la Ville, à égalité des autres acteurs (collectivités ou institutions) du Contrat de Ville.

Votre rôle sera d’un apport considérable. Vous allez l’organiser afin de rendre efficient.

 

Le GPV – Grand Projet de Ville – un dispositif qui regroupe l’Etat, la Métropole de Lyon et Vaulx-en-Velin et que dirige Sandrine SANCHEZ, sera aussi investi dans le fonctionnement et l'organisation du travail du Conseil Citoyen.

 

Voilà, nous nous lançons en sachant que la prochaine étape consistera à compléter notre Conseil, à l’organiser et à le mettre en mode opérationnel.

Je vais vous présenter, si vous le voulez bien, quelques éléments d’explication complémentaire sous forme d’images ; ce qui nous permettra d’engager la conversation et de répondre à vos interrogations.

Mais auparavant, je pense que Monsieur NADAROU souhaite vous dire quelques mots.

Commenter cet article