Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« N'essaie pas ; fais-le ! »

Publié le par Stéphane GOMEZ

« N'essaie pas ; fais-le ! »

Mesdames, Messieurs,

 

Je serai rapide pour ce mot, informel, simplement pour redire l'importance que la Ville de Vaulx-en-Velin accorde à cet événement qui nous rassemble, nombreux, ce soir. Dire son importance comme moment convivial. Dire son importance comme moment d'une démarche en cours, enfin lancée, celle de la rénovation urbaine du Mas du Taureau.

 

Cette rénovation urbaine, elle est double : c'est un projet urbain, bien sûr, au sens classique que nous lui connaissons ; c'est aussi et surtout -pour nous- un projet humain.

 

Le projet urbain, c'est le programme d'équipement sur lequel nous nous sommes engagés durant la campagne et que donc nous mettons en œuvre : durant le mandat seront réalisées vers la place Guy Môcquet la médiathèque et la maison de quartier ; au Pré de l'Herpe, le groupe scolaire René Beauverie va être construit pour 2018, à côté duquel prendra place en 2019 le nouveau centre commercial Casino avec une offre diversifiée de logements ; au printemps 2016 les barres des Luères et des Écharmeaux seront détruites, avant celles l'année suivante des Monts Cindre et Gerbier, pour laisser place à une offre nouvelle et là aussi diversifiée de logements, mais aussi des activités économiques ou des services publics.

 

Le projet humain, c'est celui du Mas à vivre, à vivre pour ses habitants et donc à créer par ses habitants. Nous ne voulons pas, au Mas et ailleurs dans la ville, créer un « beau cadre » pour notre plaisir nombriliste ou pour attirer des habitants nouveaux. Nous voulons ce « beau cadre » pour les habitants actuels, et donc nous le voulons avec eux :

  • c'est à ce cadre et à la qualité de vie des habitants que nous travaillons quand nous mettons au cœur du projet urbain des équipements publics et le développement des commerces de proximités (je me permets de noter sur ce point que nous avons voté lors du dernier Conseil Municipal de nouvelles actions de soutien et d'animation du commerce du Mas dans le cadre du FISAC) ;

  • c'est à faire ce cadre avec les habitants que nous travaillons depuis plus d'un an avec le Conseil de Quartier du Mas et la constitution en cours du Conseil Citoyen ;

  • c'est à construire ce cadre que nous oeuvrons avec les habitants dans la démarche Mas Stock.

 

Le Mas Stock, pour nous, c'est un objectif, celui de la co-construction de notre quartier, celui de la place des habitants dans la démarche de renouvellement. Le Mas Stock se rend visible à travers des temps conviviaux comme celui de ce soir ; mais ces temps rendent visibles le travail en cours, ce n'est pas une simple animation sociale des lieux.

 

Le Mas Stock, c'est une démarche partenariale, et j'en profite pour saluer quelques uns de ces partenaires, présents ce soir : l'ENSAL, la Fabrique In Situ, le collectif « Pourquoi Pas ? », le Centre Social Georges Lévy, la MJC, EMH, Alliade, et bien sûr les services de la Ville et le GPV. Ils sont là pour partager leurs savoirs et leurs savoirs faire avec les habitants, mais ils sont aussi venus apprendre des habitants, de leurs vies, de leurs expériences sensibles du quartier, de leurs savoir réels et primordiaux de ce qu'était, est et doit être le Mas du Taureau.

 

C'est le cœur de notre démarche, notre objectif : que les habitants soient au cœur de leur projet de ville, et de leur projet de quartier.

 

Ce serait un échec collectif si, de nouveau, le projet de rénovation urbaine du Grand Mas était un projet hiérarchique et descendant ou extérieur. Cette rénovation urbaine doit être un projet partenarial, co-construit dans un dialogue descendant et ascendant ; et un projet innovant, car nous ne voulons plus que Vaulx-en-Velin soit une ville d'expérimentations, nous voulons qu'elle devienne une ville d'innovations, d'innovations urbaines et d'innovations sociales.

 

Pour conclure, j'ai lu sur le flyer qu'une partie de la manifestation de ce soir était la « porte des étoiles ». Alors je repense forcément à la conclusion de mon intervention de l'année dernière, à la phrase de Jean JAURÈS, qui, sur le chemin de la justice nous appelait à rallumer toutes les étoiles dans l'infini des cieux.

 

J'ai aussi lu sur le flyer que cette porte des étoiles ouvrait sur des planètes lointaines. Et des planètes lointaines, ça forme une galaxie lointaine, a galaxy far, far away. Alors en guise de dernier propos, je citerai plutôt, comme c'est d'actualité, Master Yoda à Luke Skywalker qui hésitait devant l'impossible apparent : « N'essaie pas ; fais-le ! » N'essayons pas, faisons-le, ensemble faisons notre Mas à vivre, faisons notre ville.

Commenter cet article

Briat 02/01/2016 14:19

Tres bien toutes ces promesses pre electorales municipales. On demande a voir

Stéphane GOMEZ 02/01/2016 14:32

Pré-électoral? Les dernières municipales étaient en 2014, les prochaines en 2020, et ce qui est décrit dans le texte n'est pas une promesse, c'est une réalisation!