Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une politique culturelle qui nous rassemble.

Publié le par Stéphane GOMEZ

Une politique culturelle qui nous rassemble.

Avec le premier Festival des Cultures Urbaines, la majorité municipale tient de nouveau un engagement de campagne et continue, par touches successives, à construire un projet de ville pour tous.

La Culture doit inclure et ne pas exclure. Elle doit nous offrir des horizons qui contribuent au bien être, à l'ouverture d'esprit, à la rencontre de l'autre. C'est cette vision que porte notre politique culturelle. C'est ce projet de découverte et de partage que veut porter ce festival des Cultures Urbaines.

Les Cultures Urbaines sont nées dans les communes populaires et de périphérie comme la nôtre, et Vaulx-en-Velin a largement participé à leur expression, à leur reconnaissance, à leur créativité.

 

Il en est des culturelles urbaines comme de toutes les formes de cultures : elles doivent répondre à des exigences de qualité, d’éthique et de sens. Et l'objectif de notre politique culturelle est bien d'aller chercher le meilleur de la production théâtrale classique ou contemporaine, du jazz, de la culture scientifique, etc…, pour proposer aux Vaudaises et aux Vaudais (et plus largement à toutes celles et à tous ceux qui veulent partager ces temps artistiques), le meilleur de ce que la production culturelle actuelle peut offrir.

 

Une démarche culturelle étriquée serait absurde. Notre vie culturelle s’élargit et s'enrichit d’une diversité d’origine quand elle vient de la Municipalité, des associations, des structures partenaires ou de démarches personnelles comme celle de Coline qui montre à toute la France la valeur de notre Commune ; une diversité de l'offre, quand elle propose un panel éclectique de ce que chaque genre possède de mieux.

 

Cette diversification de la programmation culturelle n'est qu'une étape : il faut ensuite permettre que les gens se rencontrent. Si chacun reste dans son cercle culturel, nous aurons, certes, permis aux uns et aux autres de mieux profiter de ce cercle propre et des structures communales, et c'est bien. Mais ce n'est pas suffisant. Nous voulons permettre à chacun d‘aller à la rencontre de l'autre, de découvrir ce qui est différent pour construire ce qui est commun.

La vie culturelle vaudaise doit nous rassembler en égrenant de riches temps de partage et de rayonnement de notre Ville.

 

 

Commenter cet article